Choisir son masque de ski mauvais temps

Choisir son masque de ski mauvais temps

0 9438
Lorsqu'il neige, prévoyez un masque de ski mauvais temps, si vous souhaitez passer une bonne journée!

Que l’on skie tous les jours ou seulement une semaine dans l’année, se retrouver sur les pistes par mauvais temps n’est pas très agréable. La plupart des gens s’accordent à dire que le manque de visibilité est le principal responsable de cet inconfort. Pour limiter cet inconfort, les marques redoublent de créativité et sortent sans cesse de nouveaux masques de ski, spécialement optimisés pour le mauvais temps.

De manière générale, les écrans de ski mauvais temps combinent une filtration assez faible de la lumière (catégorie 0, 1 voir 2 au maximum)à une teinte de base qui améliore la perception des contrastes et la luminosité.
Les trois teintes les plus communes sont le jaune, l’orange et le rose. Chaque couleurs possède des caractéristiques propres qui ne conviennent pas à tous les porteurs. Le jaune améliore la luminosité. Il sera particulièrement performant dans le brouillard ou dans le jour blanc. L’orange améliore la perception des contrastes et donc des reliefs. Il est également plus reposant que le jaune. Enfin, le rose améliore la perception des contrastes en apportant une touche de rouge à l’environnement perçu.

Parfois, il est ajouté aux masques les plus techniques un traitement miroité de couleur sur la face externe. Ce traitement sert à améliorer la perception des contrastes de manière assez spectaculaire ainsi qu’à réduire le risque d’éblouissement en cas d’éclaircie. Ce traitement miroité peut être de couleur verte ou bleue (ces deux couleurs améliorent naturellement la perception des contrastes).

Ces dernières années, les écrans photochromiques se multiplient et séduisent par leur polyvalence. Même s’ils parviennent à être très clairs, ils n’excellent toutefois pas lorsque le temps est au plus mauvais. Ils seront en revanche parfaits par ciel couvert.

Pour choisir votre écran, commencez par vous questionner sur la fréquence à laquelle vous pouvez porter ce masque. S’il s’agit d’un port occasionnel, orientez vous vers des produits simples, proposés à des tarifs plus attractifs. En revanche, si vous êtes souvent dans le « gros temps », procurez vous un bon écran qui vous procurera plus de plaisir et de confort.

Le choix de la rédaction :

Parmi les milliers de référence qui existent, quelques une nous semblent incontournables :

–          Oakley H.I. Yellow : Il combine une teinte de base jaune et un filtre miroité bleu. Ce masque améliore grandement la perception des reliefs et des contrastes tout en augmentant la luminosité. Il représente ce qui se fait de mieux chez Oakley pour le mauvais temps et est considéré comme l’un des meilleurs de sa catégorie.

 

 

–          Spy Yellow / Green Spectra : Il combine le jaune comme teinte de base et un mirroir de couleur verte. De l’extérieur, l’intensité du miroir est telle que l’on pourrait croire à un écran de catégorie 3. Mais une fois porté, il excelle. Il éclaircit l’image, améliore la définition des contrastes, obstacles et reliefs tout en s’avérant reposant. Il est le choix de notre rédaction.

Articles similaires

Pas de commentaires

Laissez un commentaire