Comment choisir un pantalon de ski ?

0
223
comment choisir un pantalon de ski

Pour pouvoir skier dans les meilleures conditions, il est primordial de savoir comment choisir un pantalon de ski. Son rôle : vous préserver du froid, vous mettre à l’abri de l’humidité et du vent. Le petit plus, et qui n’est pas des moindres, c’est de privilégier un modèle respirant. Ainsi parfaitement équipé(e), vous n’aurez plus qu’à apprécier le plaisir de la glisse.

Dans cet article, on ne vous parlera pas des différentes matières, ni de correspondance de taille. Idem pour ce qui est du style ou des couleurs qui relèvent des goûts de chacun. On ne vous ennuiera pas avec les matières ou avec les différents types de guêtres pare-neige. Pas d’argumentaire non plus à propos des renforts de bas de jambes, ni aucun plaidoyer en faveur du nombre de poches. On veut simplement vous aider à choisir un pantalon en fonction du type de ski pratiqué.

Choisir un pantalon de ski en fonction de sa pratique

Si vous skiez en station, votre pantalon de ski ne sera pas le même que si vous faites du ski de randonnée. Pareil, si vous faites du freeride, vous n’aurez pas besoin de la même chose qu’en ski all-mountain.

Avant de commencer et sans être trop technique, voici quelques notions pour mieux appréhender la suite :

L’indice d’imperméabilité d’un tissu se mesure en Schmerber ou en millimètres. Un pantalon avec un indice de 5 000 mm vous protège de la pluie en cas d’averse passagère. Il vous protège aussi en cas de légères chutes de la neige. Les pantalons de ski ultra imperméables sont ceux qui présentent un indice de 28 000 mm. Il s’agit notamment des pantalons ski Gore-Tex Pro. Très efficace par exemple, lorsque vous avez de la neige jusqu’aux cuisses. Bien entendu, toute une gamme intermédiaire se décline entre 5 000 et 28 000 mm.

L’indice de respirabilité se mesure quant à lui en g/m²/24h. Plus cet indice est élevé, plus le tissu est respirant et facilite la bonne évaporation de la transpiration. Avec un indice de 5 000 g., un pantalon de ski présente une respirabilité moyenne. Tandis qu’avec un indice de 20 000 g., on considère qu’il s’agit d’un pantalon de ski super respirant. Là aussi, entre ces 2 indices, toute une gamme intermédiaire existe.

Quel type de pantalon pour la pratique du ski alpin ?

Si vous skiez en station, régulièrement ou occasionnellement, choisissez un pantalon de ski simple. Attention, simple ne rime pas nécessairement avec pantalon ski pas cher. On ne vous conseille pas d’équipement bas de gamme qui ne durerait pas dans le temps. On vous recommande un pantalon de ski avec une imperméabilité et une respirabilité moyenne. Le minimum, c’est d’avoir un pantalon ski avec un indice d’imperméabilité de 5 000 mm et un indice de respirabilité de 5 000 g. Critère à ne pas négliger non plus : l’isolation. En effet, même sur piste, les conditions météo ne sont pas toujours clémentes.

Quel modèle pour du ski polyvalent (ou all-mountain) ?

Si vous aimez sortir des pistes pour taquiner les bords non damés, voici ce qu’on vous conseille. Choisissez un pantalon ski all-mountain qui peut vous suivre partout, quel que soit le terrain de jeux. Ce qu’on préconise ici, c’est un pantalon de ski polyvalent. Il n’a pas besoin d’être très imperméable ni très isolant. On préfère une bonne respirabilité pour ne pas avoir trop chaud lorsque certains passages nécessitent plus d’intensité. Bien sûr, si vous faites beaucoup plus de hors piste que de descentes balisées, prenez un modèle avec plus d’imperméabilité.

Quel pantalon de ski pour du freeride ?

Si vous êtes un(e) acharné(e) de poudreuse, on vous recommande un pantalon ski ultra imperméable. Vous serez parfaitement protégé(e) contre l’humidité. Vu qu’on ne ménage pas ses efforts en freeride, vous devez choisir un pantalon qui fait la part belle à la respirabilité. Vous pouvez choisir très facilement un modèle avec une imperméabilité de 20 000 mm. Pour ce qui est de l’indice de respirabilité, optez pour 20 000 g. minimum. Les pantalons ski freeride présentent généralement aussi une très bonne isolation. Ils sont ainsi imperméables, respirants et chauds.

Quel modèle pour faire du ski freestyle ?

Si vous faites du freestyle en snowpark, vous n’avez pas nécessairement besoin de beaucoup d’imperméabilité ni d’isolation. Evoluer sur des modules ou en half pipe nécessite beaucoup d’énergie. Préférez un pantalon de ski dont la respirabilité laisse s’échapper la transpiration et permet de bien réguler la chaleur corporelle. On vous conseille de faire le choix d’un pantalon de ski ample, et on ne dit pas ça que pour une question de style. Vous serez en effet plus à l’aise pour rider et pour enfiler votre pantalon par-dessus votre protection short et vos genouillères.

Maintenant, quel pantalon de ski choisir si vous vous aventurez hors des snowparks pour faire du freestyle backcountry ? Là aussi, on vous invite à privilégier la respirabilité. Mais bien sûr, puisque vous naviguerez pas mal en poudreuse, choisissez un pantalon de ski avec une bonne imperméabilité. Accordez-vous aussi un indice de chaleur élevé, histoire d’avoir une bonne isolation contre le froid.

Que choisir pour du ski de randonnée ?

Si vous faites du ski de randonnée, mieux vaut opter pour un pantalon dédié à cette pratique. Le ski de rando exige en effet un équipement particulier. Votre pantalon doit avoir un bonne, voire une très bonne imperméabilité. Il doit aussi avoir un très bon niveau de respirabilité. En revanche, il ne doit pas être trop isolant. En raison des phases d’ascensions, votre pantalon de ski de rando ne doit pas vous tenir trop chaud. Il doit être respirant à la montée mais aussi à la descente, qui souvent ne manque pas non plus d’intensité.

Idéalement pour le ski de rando, on conseille de choisir un pantalon ski imper-respirant. Notez que certains pantalons de ski de randonnée peuvent avoir un indice de respirabilité de 30 000 g. Ils sont alors ultra respirants, très appréciés des sportifs qui font du ski de rando light, type Pierra Menta.

Prêt(e) à faire votre choix ?

On espère que cet article vous a éclairé quant à la manière de choisir votre pantalon de ski. Retenez que si vous skiez que de temps en temps, pas besoin de choisir un modèle ultra imperméable, ultra chaud, ni ultra respirant. D’abord, vous économiserez de l’argent, et si votre pratique évolue ou se diversifie, vous aurez tout loisir de vous équiper différemment. Si vous êtes un skieur passionné et aguerri, qui ne compte pas le nombre de sorties, pourquoi ne pas choisir un pantalon adapté à chaque pratique ? Alors, puisque quand on aime, on ne compte pas, on vous souhaite de faire le bon choix !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.