Genouillères de VTT : pour qui ? Pour quoi ?

Genouillères de VTT : pour qui ? Pour quoi ?

0 3325

Il n’a jamais été aussi facile d’aller vite sur un VTT. Suspensions, pneus, freins, tous les éléments ont été améliorés de manière à rendre la vitesse accessible à tous, y compris aux débutants. Et qui dit vitesse, dit augmentation du risque d’accident grave. Même si l’on ne peut pas se protéger le corps en entier, certaines parties doivent faire l’objet d’une protection renforcée. C’est le cas des genoux, particulièrement exposés en cas de chute.

 

En quelques années, les VTT ont évolué de manière à rendre la vitesse plus facilement accessible. Et comme dans la plupart des sports, le risque d’accident devient plus important à mesure que la vitesse augmente. Il est donc plus que recommandé de s’équiper de protections VTT. Le casque et les gants forment l’équipement minimal, mais il quasi indispensable de leur adjoindre une paire de genouillères VTT. Car en cas de chute, les genoux sont particulièrement exposés et peuvent êtres lourdement atteints. On ne parle pas des égratignures ou petites contusions qui peuvent survenir lors d’une chute à basse vitesse, mais bel et bien de fractures complexes. La littérature médicale à ce sujet utilise parfois même le terme d’ « explosion » pour parler des fractures faisant suite aux chutes en VTT.

 

Le rôle de la genouillère en cas de chute

genouilleres-ixs-hack-2Pour encore beaucoup de VTT tistes, les genouillères ne servent qu’à éviter les dermabrasions (griffures, plaies, etc.) faisant suite à une chute. Il est vrai qu’elles peuvent jouer ce rôle, mais il serait réducteur de les cantonner à ce seul usage, leur principal rôle étant d’absorber les chocs et d’éviter toute perforation de l’articulation par des branches, par exemple.
Les genouillères de VTT sont composées de deux éléments : l’enveloppe et la coque. L’enveloppe est fabriquée en néoprène ou parfois en tissu et sert au maintien de la genouillère sur l’articulation. C’est elle qui est le plus souvent en cause lorsque l’on évoque les problèmes de confort lié au port des genouillères.

oneal-amx-zipper-3La coque, fabriquée dans un matériau rigide, sert quant à elle à absorber l’énergie en cas de chute. Les matériaux de l’enveloppe évoluant peu, c’est sur la coque que les marques innovent le plus en mettant au point des matériaux à la fois souples et résistants. Le polystyrène et le plastique auparavant utilisé sont donc bien loin. L’objectif est aujourd’hui de proposer des genouillères VTT offrant une grande liberté de mouvement au genou pour pédaler et une résistance accrue contre les chocs et la perforation. Ainsi, des matériaux intelligents comme la mousse D3O ou SAS-TEC ont vu le jour. Ces matériaux, souples en temps normal, deviennent rigides au moindre choc et offrent ainsi une protection similaire à une coque en plastique rigide, le confort en plus.

 

Plusieurs types de genouillères

Comme pour les vélos, les marques ont du céder aux sirènes du marketing et proposer des genouillères adaptées à toutes les disciplines. De manière générale, il est possible de classer les genouillères dans 3 catégories : Cross Country /Rando, Enduro, Descente / freeride.

poc-joint-vpd-air-knee-uranium-black-204401002Et chacune de ces catégories doit remplir un cahier des charges bien précis. Ainsi, les modèles de Cross-Country / Rando sont très légèrs et offrent le maximum de liberté de mouvement, cela au détriment de la protection. Les genouillères de VTT enduro sont quant à eux plus rigides mais offrent une meilleure absorption des chocs et une plus grande résistance à la perforation. Enfin, les genouillères de VTT de descente ne sont pas conçus pour pédaler mais peuvent encaisser les pires traitements et protéger l’articulation contre toutes sortes d’impacts. Certaines sont mêmes équipées de coques en plastique rigide afin de protéger la genouillère et le genou en cas de glissade.

 

Lors du choix, il faudra donc se questionner sur l’usage que vous allez faire des genouillères afin de choisir le modèle plus adapté à votre pratique.

Les genouillères de vtt ne sont pas indispensables , surtout si vous ne vous aventurez jamais en terrain hostile. Mais dès que le dénivelé négatif devient important et que le profil du chemin devient technique, l’achat de genouillères s’impose. Vous leur reprocherez de vous gêner au pédalage, de tenir chaud ou de mal tenir en place. Mais à la première lourde chute, quand vous verrez la genouillère largement lacérée par les pierres, vous ne regretterez plus votre achat.

 

 

Pas de commentaires

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.