Masque de ski ou lunettes de soleil ?

Masque de ski ou lunettes de soleil ?

Sur les pistes, faut-il porter un masque de ski ou des lunettes ? Nous avons répondu à cette question que vous êtes nombreux à poser.

Les lunettes de soleil

Les Vuarnet 113 équipées des verres Vuarnet Skilynx de catégorie 4. Une référence pour de nombreux skieurs
Les Vuarnet 113 équipées des verres Vuarnet Skilynx de catégorie 4. Une référence pour de nombreux skieurs

Pour certains, il n’est pas concevable de skier avec autre chose qu’une paire de lunettes de soleil. Look, confort, performances, les adeptes des lunettes de soleil ne tarissent pas d’éloges à leur sujet. Il faut avouer qu’elles ont certains atouts indéniables. A commencer par leur look, forcément moins radical que celui d’un masque de ski. Toutes les marques proposent en effet des lunettes de soleil adaptées à la pratique du ski sur lesquelles un effort esthétique est perceptible. Malgré tout, il faudra admettre que les lunettes de soleil avec lesquelles vous allez skier auront un look sportif. Dans un précédent article, nous mettions en évidence l’importance d’opter pour des lunettes galbées enveloppant le regard. Ces lunettes sont en effet les seules offrant un niveau de protection suffisant pour skier en toute sécurité. Oubliez donc vos Ray Ban ou Von Zipper au look urbain.

Les verres constituent un autre point fort des lunettes de soleil. Il en existe de toutes les couleurs, avec des indices de protection variés et des filtres particuliers (verres polarisés, photochromiques, etc.). Toutefois, si vous skiez par beau temps, optez pour des verres de catégorie 4 dans la mesure du possible. Le taux de filtration de la lumière étant plus élevé avec ces lunettes, vous serez à l’abri de la fatigue visuelle. Des verres de catégorie 3 foncés peuvent également suffire si vous n’êtes pas particulièrement sensibles des yeux ou que vous ne skiez pas à haute altitude.

Oui, mais les lunettes n’ont pas que des atouts. On en veut pour preuve la protection contre le vent et la neige. Les lunettes ne formant pas un joint étanche avec le visage, l’air s’engouffre derrière et les lunettes lorsque l’on prend de la vitesse. Généralement, il en résulte un inconfort mais aussi un larmoiement désagréable de l’œil causé par le froid. Un élément qui n’est pas grave, mais qu’il faut garder à l’esprit au moment de faire son choix.
Autre inconvénient, le manque de compatibilité avec les casques de ski. Le port de lunettes avec un casque laisse généralement le front exposé au froid. Les conséquences peuvent aller de la simple gêne aux maux de tête.

Les masques de ski

Si vous n’êtes pas amateur de lunettes de soleil, le masque de ski est alors l’alternative la plus proche (il est également possible d’opter pour un casque de ski à visière). Ces dernières années, les fabricants ont fourni de nombreux efforts pour améliorer le confort de leurs productions. Les vieux masques de ski disgracieux, généralement embués au bout de quelques minutes ont été remplacés par des produits au look beaucoup plus travaillé et au confort digne des meilleures lunettes de soleil.
Bien sûr, la pression exercée sur le masque demeure, mais c’est elle qui assure l’étanchéité à l’air.

Un masque de ski

Les masques de ski sont également devenus beaucoup plus performants dans la lutte contre la buée. La généralisation des doubles écrans et des traitements anti buée y est pour beaucoup. Comme un double vitrage, le double écran diminue le choc thermique entre le froid extérieur et le chaud à l’intérieur du masque. Ainsi, l’écran situé à l’intérieur du masque reste à la même température que l’air emprisonné dans le masque, empêchant l’humidité de se transformer en eau (donc en buée).
La ventilation des masques de ski a elle aussi fait de nombreux progrès. Rappelons que la ventilation est à la base de la lutte contre la buée car elle permet d’évacuer l’air chaud et humide.
Enfin, il est inutile de rappeler que les masques de ski sont aujourd’hui tous compatibles avec les casques de ski. L’ensemble masque + casque de ski offre une ventilation aux performances incomparables.
Par ailleurs cette association permet une excellente protection du front contre le froid.

Vous l’aurez certainement compris, le choix entre masque de ski et de lunettes de soleil repose essentiellement sur vos préférences. Toutefois, en fonction de votre approche du ski, ce choix peut varier. Adeptes de vitesse et de poudreuse, un masque sera certainement plus adapté. Sa protection étanche contre le froid, le vent et la neige vous garantira un niveau de confort supérieur. En revanche, si vous aimez vous balader à vitesse modérée en profitant des paysages, les lunettes de soleil seront adaptées.

Articles similaires

Pas de commentaires

Laissez un commentaire