Lunettes de soleil

La marque Vuarnet est célèbre dans le milieu du ski dès la fin des années 50, grâce à son fameux verre Skilynx et ses lunettes haute protection, haute montagne. Leurs montures de charme sont mythiques également, comme la Vuarnet 002 adoptée à la ville par des stars comme Romy Schneider ou Mick Jagger. Elles ont été aussi très vite portées à l’écran par des acteurs non moins célèbres comme Jeff Bridges, Alain Delon ou encore récemment dans les James Bond.

Vuarnet, une image du luxe à la française:

Depuis cet automne, la marque voyage et sort des sentiers battus. Elle a installé un Pop-up store éphémère jusqu’à fin janvier à New-York, dans un concept store de Soho, Westerlind, qui présente des marques reconnues pour leur savoir faire unique. En effet, tous les verres Vuarnet sont fabriqués en France et sont exclusivement en verre minéral, ce qui garantit une qualité de haut niveau pour pour toutes les lunettes de soleil Vuarnet.

VuarnetNYC

Et pour ceux qui n’auront pas la chance d’aller à New-York pour voir ce corner dédié à Vuarnet, la marque s’est aussi installée à Paris pour l’hiver, dans un magasin branché qui propose un ski club à l’ancienne, avec Vuarnet et Fusalp en exclusivité, dans sa boutique au cœur de Paris. En vitrine, moto-neige et télésiège sont à l’honneur et pour l’inauguration, les mets savoyards étaient bien là aussi !

Alors rendez-vous au cœur de Paris à la Garçonnière dans le 2e arr. et ce jusqu’au 3 mars.

Sur les pistes, faut-il porter un masque de ski ou des lunettes ? Nous avons répondu à cette question que vous êtes nombreux à poser.

Les lunettes de soleil

Les Vuarnet 113 équipées des verres Vuarnet Skilynx de catégorie 4. Une référence pour de nombreux skieurs
Les Vuarnet 113 équipées des verres Vuarnet Skilynx de catégorie 4. Une référence pour de nombreux skieurs

Pour certains, il n’est pas concevable de skier avec autre chose qu’une paire de lunettes de soleil. Look, confort, performances, les adeptes des lunettes de soleil ne tarissent pas d’éloges à leur sujet. Il faut avouer qu’elles ont certains atouts indéniables. A commencer par leur look, forcément moins radical que celui d’un masque de ski. Toutes les marques proposent en effet des lunettes de soleil adaptées à la pratique du ski sur lesquelles un effort esthétique est perceptible. Malgré tout, il faudra admettre que les lunettes de soleil avec lesquelles vous allez skier auront un look sportif. Dans un précédent article, nous mettions en évidence l’importance d’opter pour des lunettes galbées enveloppant le regard. Ces lunettes sont en effet les seules offrant un niveau de protection suffisant pour skier en toute sécurité. Oubliez donc vos Ray Ban ou Von Zipper au look urbain.

Les verres constituent un autre point fort des lunettes de soleil. Il en existe de toutes les couleurs, avec des indices de protection variés et des filtres particuliers (verres polarisés, photochromiques, etc.). Toutefois, si vous skiez par beau temps, optez pour des verres de catégorie 4 dans la mesure du possible. Le taux de filtration de la lumière étant plus élevé avec ces lunettes, vous serez à l’abri de la fatigue visuelle. Des verres de catégorie 3 foncés peuvent également suffire si vous n’êtes pas particulièrement sensibles des yeux ou que vous ne skiez pas à haute altitude.

Oui, mais les lunettes n’ont pas que des atouts. On en veut pour preuve la protection contre le vent et la neige. Les lunettes ne formant pas un joint étanche avec le visage, l’air s’engouffre derrière et les lunettes lorsque l’on prend de la vitesse. Généralement, il en résulte un inconfort mais aussi un larmoiement désagréable de l’œil causé par le froid. Un élément qui n’est pas grave, mais qu’il faut garder à l’esprit au moment de faire son choix.
Autre inconvénient, le manque de compatibilité avec les casques de ski. Le port de lunettes avec un casque laisse généralement le front exposé au froid. Les conséquences peuvent aller de la simple gêne aux maux de tête.

Les masques de ski

Si vous n’êtes pas amateur de lunettes de soleil, le masque de ski est alors l’alternative la plus proche (il est également possible d’opter pour un casque de ski à visière). Ces dernières années, les fabricants ont fourni de nombreux efforts pour améliorer le confort de leurs productions. Les vieux masques de ski disgracieux, généralement embués au bout de quelques minutes ont été remplacés par des produits au look beaucoup plus travaillé et au confort digne des meilleures lunettes de soleil.
Bien sûr, la pression exercée sur le masque demeure, mais c’est elle qui assure l’étanchéité à l’air.

Un masque de ski

Les masques de ski sont également devenus beaucoup plus performants dans la lutte contre la buée. La généralisation des doubles écrans et des traitements anti buée y est pour beaucoup. Comme un double vitrage, le double écran diminue le choc thermique entre le froid extérieur et le chaud à l’intérieur du masque. Ainsi, l’écran situé à l’intérieur du masque reste à la même température que l’air emprisonné dans le masque, empêchant l’humidité de se transformer en eau (donc en buée).
La ventilation des masques de ski a elle aussi fait de nombreux progrès. Rappelons que la ventilation est à la base de la lutte contre la buée car elle permet d’évacuer l’air chaud et humide.
Enfin, il est inutile de rappeler que les masques de ski sont aujourd’hui tous compatibles avec les casques de ski. L’ensemble masque + casque de ski offre une ventilation aux performances incomparables.
Par ailleurs cette association permet une excellente protection du front contre le froid.

Vous l’aurez certainement compris, le choix entre masque de ski et de lunettes de soleil repose essentiellement sur vos préférences. Toutefois, en fonction de votre approche du ski, ce choix peut varier. Adeptes de vitesse et de poudreuse, un masque sera certainement plus adapté. Sa protection étanche contre le froid, le vent et la neige vous garantira un niveau de confort supérieur. En revanche, si vous aimez vous balader à vitesse modérée en profitant des paysages, les lunettes de soleil seront adaptées.

Cébé continue la mutation de sa gamme avec la L.A.M., un modèle coloré et surtout très polyvalent.

Depuis 2 ans, Cébé a entamé une mutation complète de sa gamme de lunettes de soleil. Au programme, de nouveaux modèles sportifs, bien sûr, mais aussi des modèles plus urbains. Les Cébé L.A.M. viennent compléter cette dernière catégorie.

L.A.M. est l’acronyme de Look At Me (regarde moi, en anglais), et c’est en effet ce qui risque de se passer lorsque vous allez porter ces lunettes. Car les Cébé LAM sont très colorées. Montures aux couleurs acidulées et verres miroités de toutes les nuances, ces lunettes se démarquent de la production habituelle de Cébé.

Mais les Cébé L.A.M. ne sont pas que belles ou originales (question de point de vue), elles sont aussi particulièrement polyvalentes. Sur les pistes, en balade ou à la plage, ces lunettes de soleil sont à l’aise partout.

Les Cébé L.A.M. sont proposées à 39€, une sacrée affaire !

0 2406

Chaque année, vous êtes nombreux à préférer les lunettes de soleil aux masques de ski pour vous rendre sur les pistes. Mais quelques précautions doivent être observées pour porter ses lunettes sans mettre en danger ses yeux.

 

Catégorie des verres

Les Vuarnet 113 équipées des verres Vuarnet Skilynx de catégorie 4. Une référence pour de nombreux skieurs
Les Vuarnet 113 équipées des verres Vuarnet Skilynx de catégorie 4. Une référence pour de nombreux skieurs

Sur les pistes, la neige est le meilleur allié des skieurs mais le pire ennemi des yeux. En effet, elle possède une force de réflexion très importante. Une exposition prolongée fatigue les yeux et peut entraîner, dans les cas les plus graves, une cécité des neiges. Même si elle est bénigne, cette pathologie est très handicapante, puisque comme son nom l’indique, elle cause une perte temporaire de la vue.
Pour skier avec des lunettes de soleil, il est recommandé d’opter pour des verres de catégorie 4. Très foncés, ils filtrent une importante quantité de lumière évitant ainsi l’éblouissement et tout risque de cécité des neiges.
Même s’ils ne sont pas les plus adaptés, les verres de catégorie 3 foncés, comme les Oakley ice Iridium ou les Julbo Spectron3 peuvent convenir, sauf si vous avez les yeux fragiles.

 

Forme des lunettes

julbo-montebianco-titane-j4155051Le second point à respecter lorsque vous choisirez vos lunettes de ski, est la forme de la monture. Il faut impérativement que les lunettes enveloppent le regard afin de protéger les côtés des yeux. Sans cette protection latérale, les rayons lumineux peuvent s’introduire par les côtés, être réfléchis par la face interne des verres et terminer dans les yeux. Dans ce cas, les yeux sont touchés par une luminosité brute, donc à pleine puissance. Par ailleurs, des lunettes enveloppantes bloqueront le vent et l’air froid, un confort qui n’est pas négligeable surtout si vous appréciez la vitesse.
Oubliez donc vos Ray Ban Aviator, Wayfarer ou vos lunettes urbaines, celles-ci ne protégeant pas suffisamment les côtés des yeux. Préférez leur des lunettes enveloppantes comme des Julbo Montebianco, Julbo trekVuarnet 113 ou Oakley Straight Jacket, Fives Squared, Gascan etc.
Pensez également à choisir des lunettes ayant une bonne tenue sur le visage. Il n’est pas agréable de devoir remonter ses lunettes sur le nez en permanence. N’hésitez pas à les équiper d’un cordon qui vous évitera de perdre vos lunettes en cas de chute. Sur la piste, il ne sera pas difficile de retrouver les lunettes, mais dans la poudreuse, les lunettes peuvent terminer sous la couche de neige et les retrouver relève alors du quasi miracle.

Skier avec des lunettes de soleil ne présente aucun danger, pourvu que vous respectiez ces quelques points. Il est tout à fait compréhensible de vouloir porter ses « belles lunettes » sur les pistes, seulement leur conception ne permet souvent pas une protection efficace des yeux. Porter des Aviator, des Super, des Wayfarer ou toute autre paire de lunettes de soleil urbaine sur les pistes reviendrait à vouloir faire le Paris Dakar avec une voiture de tourisme. Dans l’absolu vous pourrez y arriver, mais la réalité sera toute autre.

Malgré tout ce que vous entendez ou voyez, vous n’en démordrez pas : cet hiver, vous skierez avec des lunettes de soleil ! Pour vous, La Boîte à lunettes vous a concocté une sélection des meilleurs modèles de lunettes Oakley pour se rendre sur les pistes.
Une bonne paire de lunettes de soleil de ski est avant tout un modèle qui enveloppe bien le regard afin de protéger le côté des yeux contre les infiltrations de lumière et d’air. Donc, si vous cherchiez des Aviator ou des Wayfarer, passez votre chemin. Par chance, Oakley possède un bon nombre de modèles tout à fait capables de vous accompagner sur les pistes, par beau comme mauvais temps.
Les modèles Batwolf, Crankcase, Fuel Cell, TwentyStraight Jacket, Racing Jacket sont parmi les meilleurs disponibles sur le marché. Pour les amateurs de vitesse et de pratiques engagées, jetez plutôt votre dévolu sur les modèles équipés de branches et de nez en caoutchouc afin de garantir le meilleur maintien possible.
Si vous êtes de ceux qui skient même par mauvais temps, jetez donc un coup d’œil aux modèles à verres interchangeables comme les Racing Jacket, Radarlock et Fast Jacket. La plupart de ces modèles sont vendus avec deux paires de verres dont une spécialement conçue pour le mauvais temps. Ces derniers vous permettront de garder les yeux à l’abri du froid sans être plongé pour autant dans la pénombre.

Bien entendu, de nombreuses autres marques comme Cébé, Bollé ou Julbo possèdent des catalogues qui regorgent de modèles adaptés à la pratique des sports d’hiver.

Retrouvez la sélection de lunettes de soleil Neige et Glisse sur www.lunettes-de-soleil.fr