Tags Articles avec les TAGS "gant"

gant

0 11582

Doublure qui ne tient plus en place, imperméabilisation inefficace, un entretien négligé des gants de ski peut avoir de nombreuses répercussions sur les performances. Mais en respectant ces quelques points, vous conservez vos gants intacts.

Le lavage

Le lavage, surtout en machine, est une opération à éviter si vous souhaitez garder vos gants intacts. En effet, la chaleur associée aux mouvements et à l’eau a pour effet de détériorer le traitement imperméable, la membrane imperméable (s’il y en a une) et l’isolation.
Contre la saleté, rien ne vaut un nettoyage à la main avec une brosse douce (type brosse à ongle) et une pointe de lessive dans de l’eau tiède. Humidifiez la zone à nettoyer puis frottez sur la tâche avec la brosse. Rincez ensuite avec un chiffon humide ou une éponge. Les effets de ce nettoyage d’appoint sur le tissu seront moindres qu’en machine. Laissez ensuite sécher les gants en position verticale, à température ambiante et surtout pas sur un radiateur ou près d’une cheminée.
desinfectant-spray-sport-fresh-250mlContre les odeurs, il ne sert à rien de nettoyer les gants. Les mauvaises odeurs, qu’elles proviennent de vos chaussures ou vos gants proviennent de la prolifération de bactéries. Les gants, comme les chaussures sont des environnements chauds, humides et clos qui favorisent le développement et la prolifération des bactéries. Un lavage, même en machine chaude ne garantit pas l’éradication des bactéries, certaines étant très résistantes à la chaleur. Le lavage ne servira alors qu’à désodoriser temporairement.
Pour lutter contre les odeurs, utilisez un désinfectant spécialisé dans les accessoires de sport et hypoallergénique. Vous pourrez trouver ce genre de produits dans la plupart des boutiques de sport ainsi que dans les grandes surfaces et chez les chausseurs.
Si malgré cela les odeurs persistent, vous pouvez utiliser de la prêle des champs réduite en poudre que vous saupoudrerez dans les gants. Cette plante commune en France est bien connue des randonneurs, skieurs et amateurs d’escalade comme étant la meilleure alternative aux produits chimiques pour lutter contre les mauvaises odeurs de transpiration dans les gants ou les chaussures.
Veillez à ne pas trop en mettre dans les gants, la prêle risque sinon de s’amalgamer avec la transpiration formant des « boulettes » peu agréables au toucher.

 

L’imperméabilisation

d0de1f520d02f1433fc2f826c219ae20Dans un article précédent, nous avions abordé les différents types d’imperméabilisations : l’enduction et la membrane. L’enduction, procédé qui consiste à appliquer un traitement imperméabilisant sur le tissu du gant, n’est pas très endurant. Quelques sorties ski sous la neige et il aura perdu de son efficacité. Pour maintenir un niveau de performance proche de celui d’origine, il faudra alors réimperméabiliser les gants. Sprays et aérosols sont les formes les plus pratiques et aussi le plus répandues. Une imperméabilisation toutes les 5 sorties permet de garder les mains au sec en toutes circonstances.

Pour les gants de ski en cuir, des produits à la fois nourrissant et imperméabilisant devront être appliqués. Le cuir ne supportant pas très bien le froid et l’humidité, un traitement gras le protègera et lui permettra de conserver sa souplesse.

Toutes ces indications permettront à vos gants de rester en bon état pendant plusieurs années. Toutefois, il faut bien garder à l’esprit que les gants de ski sont soumis à rude épreuve par le froid, l’humidité et qu’il est normal de devoir les entretenir de temps en temps. Avoir les mains humides est si désagréable que cela vaut bien quelques minutes d’entretien périodique.

N’avez vous jamais été confronté à ces petites étiquettes avec des noms barbares comme Gore Tex© ou encore Primaloft® ? Ces matériaux, souvent associés au matériel outdoor ont chacun une particularité : l’imperméabilité pour le Gore Tex et la chaleur pour le Prilaloft.
Le Primaloft© est un matériau isolant inventé en 1983 pour l’armée américaine. Conçu à l’origine pour remplacer le duvet d’oie, certes très chaud mais aussi très long à sécher, il n’a pas tarder à s’imposer comme l’une des références en la matière.
Le Primaloft© est composé de microfibres synthétiques, très denses qui assurent une excellente conservation de la chaleur corporelle. Il est également apprécié pour sa capacité à sécher très vite lorsqu’il est humide.
Si vous souffrez de froid aux mains, ruez vous sur les gants en Primaloft©, incontestablement les plus chauds disponibles sur le marché.

0 6900

A l’instar des chaussures, il est indispensable de connaître la taille de sa main avant d’acheter des gants sur Internet. Mais rassurez vous, il existe une technique.

Dans un premier temps, tendez votre main.
Ensuite, enroulez un mètre de couturière autour de votre main, en le faisant passer entre le pouce et le plat de la main ainsi que sur les jointures de doigts.
Prenez ensuite la mesure en serrant légèrement votre poing.

Le mètre ne doit pas être trop serré lorsque vous prenez la mesure. Un gant trop serré nuirait à la circulation sanguine et vous auriez froid à l’intérieur de vos gants.

Si vous ne tombez pas sur un chiffre rond, arrondissez soit au demi centimètre inférieur soit au demi centimètre supérieur (15.2cm = 15cm, 15.7cm = 16cm).

Reportez vous ensuite au tableau suivant

Mesure effectuée sur la main Taille de gant correspondante
15 cm XXS
16 cm XS
17.5 cm S
19 cm M
20 cm L
21.5 cm XL
23 cm XXL

Retrouvez ici de nombreux modèles de gants de ski