Bien choisir ses gants de ski

Bien choisir ses gants de ski

Les gants de ski sont souvent considérés comme de simples accessoires. Pourtant, ils jouent un rôle très important dans la pratique des sports d’hiver. Pour ne pas regretter votre achat, voici comment bien choisir vos gants de ski.

 

Les différents types de gants

L’on a bien souvent tendance à penser qu’il n’existe que deux types de gants de ski : les gants et les moufles. Or, on dénombre aujourd’hui 5 types de gants.

  • Les gants classiques : Ce sont les gants les plus courants. Polyvalents, ils sont adaptés à toutes les pratiques hivernales. Ils montent généralement jusqu’au poignet pour offrir une plus grande impression de liberté.
Voir la sélection de gants classiques

 

  • Les gants hauts : Très appréciés par les snowboarders et les skieurs hors piste, les gants hauts offrent une protection accrue contre l’entrée de la neige par la manche. Ils sont généralement équipés d’un serrage au niveau de la manche pour bien fermer le gant sur le bras.
Voir la sélection de gants hauts

 

 

  • Fins et souples, les gants de freestyle sont souvent bien moins chauds que les autres.
    Fins et souples, les gants de freestyle sont souvent bien moins chauds que les autres.

    Les gants freestyle : fins et bas, ces gants sont conçus pour offrir la meilleure préhension possible et se faire oublier. En revanche, ils n’offrent pas une très bonne isolation contre le froid. Ils seront parfaits pour les amateurs de snowpark ou pour skier sur les dernières neiges printannières.

Voir la sélection de gants freestyle

 

 

  • Les moufles : Montantes ou non, les moufles restent une référence pour les frileux. Les doigts étant réunis sous la même enveloppe, la répartition de la chaleur est meilleure et permet de garder les doigts au chaud. Leur principal inconvénient : il est parfois difficile de saisir des objets avec tous les doigts réunis.
Voir la sélection de moufles

 

 

  • Les moufles trois doigts ou Lobster : Ces gants au look étrange sont un bon compromis entre les gants et les moufles. Le pouce et l’index sont indépendant alors que les autres doigts sont réunis pour augmenter l’impression de chaleur et le confort. Vous profiterez de la chaleur des moufles tout en étant capables d’attraper votre forfait dans la poche.
Voir la sélection de moufles trois doigts

 

Des gants chauds avant tout

Test imperméabilité gants Gore Tex

Bien souvent, l’on entend dire que l’on a froid aux mains dans les gants de ski. Mais avant de regarder du côté des gants avec une isolation performante, il convient de se questionner sur l’origine de cette sensation. Pour cela, une question suffit : transpirez-vous des mains ?

Si la réponse est oui, il y a des chances que la sensation de froid aux mains soit due à l’humidité des mains qui refroidit dans les gants. La solution consiste alors à vous orienter vers des gants membranés, type Gore Tex. La membrane imperméable et respirante évacuera l’humidité contenue dans les gants et vos mains resteront sèches.
Si la réponse est non, il faudra que vous cherchiez des gants avec une isolation thermique performante comme le Thinsulate, le Primaloft ou le duvet d’oie. Si vous avez tendance à passer beaucoup de temps avec les mains dans la neige, optez de préférence pour du Primaloft. Cet isolant conçu initialement pour l’armée américaine possède l’avantage de conserver ses propriétés isolantes même lorsqu’elle est mouillée.

 

La question de l’imperméabilité

Il existe deux types d’imperméabilisation : l’enduction et l’utilisation de membranes spécifiques.

L’enduction consiste à appliquer un traitement déperlant sur la surface du gant visant à empêcher l’eau de pénétrer le tissu. Malheureusement, ce traitement étant appliqué à la surface du gant, il a tendance à perdre de son efficacité au fil des sorties. Pour conserver les propriétés imperméables, il faudra appliquer à intervalle régulier un imperméabilisant en bombe. Coupe Technologie Gore Tex Les tissus membranés comme le Gore Tex sont insérés sous le tissu extérieur du gant. Ils sont tissés de

manière à empêcher l’eau liquide de passer mais à permettre le passage de l’eau à l’état gazeux. Ainsi, même si vos gants sont mouillés en surface, vos doigts resteront au sec.

Si vous skiez seulement quelques fois par an, des gants avec enduction seront suffisant. Si en revanche vous skiez toute l’année, quelques soient les conditions, préférez des gants membranés. Leur pouvoir imperméabilisant dure plus longtemps et résiste mieux aux mauvais traitements.

 

Comment savoir quelle taille choisir

Une paire de gants de ski dont la taille ne correspond pas à celle de vos mains perd de sa capacité à vous protéger contre le froid. Des gants trop grands stockent trop d’air autour des doigts. Avec le froid, ce dernier aura tendance à se refroidir et vos mains seront alors enfermées dans des gants froids. Au contraire, des gants trop petits compriment la main et empêchent la circulation sanguine de se faire correctement. Les doigts ont alors tendance à se refroidir rapidement.
Pour choisir la taille de vos gants, il existe une méthode très simple.mesuretaillegant

Tous ces points éclaircis, il ne reste plus qu’à prendre en considération le look. Mais là, c’est une histoire de goût et il n’existe aucune recette miracle…

Articles similaires

Pas de commentaires

Laissez un commentaire