Quel matériel faut-t-il pour faire du splitboard ?

0
182

D’abord réservé à une poignée de snowboardeurs, également aventuriers amateurs et montagnards avisés, le splitboard se démocratise au fur et à mesure que le matériel devient de plus en plus pratique et intuitif.

Néanmoins, le splitboard reste une discipline moins accessible que le snowboard en station. Il s’agit d’évoluer dans un environnement sauvage et non sécurisé, contrairement aux pistes du domaine skiable. Même pour une première sortie, une certaine quantité d’équipement est nécessaire, pouvant ainsi vite faire grimper la note.

D’autre part, avant de vous aventurer hors des sentiers battus, nous ne pouvons que très vivement vous conseiller de bénéficier d’une formation sur les risques et la sécurité en hors-piste. Des organismes comme l’International Snow Training Academy dispensent ce type de formations, qui vous permettront d’acquérir des connaissances et des gestes de sécurité indispensables afin de minimiser les risques lors des sorties. Vous devez également être capable de choisir une fenêtre offrant des conditions favorables, toujours afin de minimiser les risques. Enfin, il est évident qu’une bonne condition physique et qu’un certain niveau technique sont également nécessaires pour s’aventurer en hors-piste. Les débutants devront se faire accompagner d’un professionnel pour les guider lors des premières sorties.

matériel splitboard
Partir avec un professionnel est une sécurité supplémentaire

Maintenant ces rappels effectués, passons à la liste du matériel dont vous allez avoir besoin pour faire du splitboard. Bien-sûr, cette liste n’est pas exhaustive et chacun pourra juger nécessaire de rajouter tel ou tel accessoire à son baluchon avant de partir à l’aventure. Il s’agit néanmoins d’un minimum qui vous permettra de pratiquer dans de meilleures conditions de sécurité et de prendre le plus de plaisir possible !

Quel matériel faut-t-il pour faire du splitboard ?

Pour le matériel purement spécifique au splitboard, il faut :

  • un splitboard,
  • des fixations de splitboard,
  • des boots de snowboard,
  • des peaux de phoque,
  • des couteaux,
  • des bâtons multibrins ou télescopiques.

Quelle planche de splitboard choisir ?

Le splitboard est probablement l’achat le plus onéreux de votre équipement, pourtant ce n’est paradoxalement pas le plus compliqué à choisir, ni même le plus important. Si votre budget est serré, mieux vaut avoir un split basique mais fonctionnel et mettre le paquet sur des fixations de qualité et des boots bien confortables. Aujourd’hui, de nombreuses marques de snowboard proposent quelques modèles de splitboards dans leur catalogue, vous laissant ainsi un large éventail de choix quel que soit votre budget, votre niveau et vos besoins.

planche splitboard Nitro
Splitboard Nitro Squash 2020

Bien choisir sa fixation de splitboard :

Le choix des fixations de splitboard n’est pas la partie la plus aisée. Ces fixations sont conçues pour être utilisées en mode montée, positionnées dans le sens de la longueur de votre splitboard, ainsi qu’en mode descente, dans la même position que vos fixations de snowboard classiques. On retrouve actuellement 4 grands systèmes de fixations splitboard développés par les marques Voilé, Plum, Karakoram et Union, et commercialisés chez les marques Burton, K2, SP, Spark, Plum, Rossignol, Karakoram et Union. Vous avez donc le choix entre de multiples marques, avec chacune ses propres qualités.

Quelle boots pour faire du splitboard ?

Pour les boots de snowboard, l’idéal est de prendre un modèle bien confortable. Vous pouvez utiliser vos boots de snowboard habituelles si vous êtes bien dedans. Dites vous bien que vous allez les garder sur une longue période et réaliser des ascensions avec. Quand on monte en gamme sur les boots de snow, on gagne en confort, en isolation thermique, en réactivité, mais également en durabilité du matériel. Les modèles haut de gamme peuvent ainsi être équipés de matériaux résistants mieux aux rudes conditions de la montagne et de semelles externes plus durables comme la Domain CR de chez Northwave. On retrouve même des boots spécifiquement pensées pour le splitboard comme la Thirtytwo Jones MTB ou la Deeluxe Spark XV.

Le choix des peaux de phoque est important :

Rien de particulier pour les peaux de phoque, le principe est le même que pour les peaux de ski de rando mais en plus large. Elles sont indispensables pour vous permettre de réaliser vos ascensions. Si plusieurs marques différentes proposent des peaux de phoques, la composition ne varie pas ou peu, avec de la laine naturelle Mohair généralement mélangée à une matière synthétique comme le polyamide. Vous devrez certainement ajuster les peaux à la longueur exacte de votre split, mais certaines marques proposent également des peaux de phoques prévues pour un modèle de splitboard en particulier, et donc parfaitement prédécoupées.

peaux-de-phoque-splitboard-burtonMontage de peaux de phoque sur un splitboard Burton par Jessa Gilbert

Montage de peaux de phoque sur un splitboard Salomon par Xavier de Le Rue

Ne pas oublier les couteaux de splitboard :

Dans certaines situations, les couteaux sont particulièrement utiles. En splitboard, vous en aurez peut être besoin plus souvent qu’en ski de rando car le fait d’avoir une latte plus large et des boots moins rigides rend les prises d’appuis un peu plus délicates. Les couteaux doivent être adaptés aux dimensions de votre splitboard, mais également avec vos fixations car chaque système de fixation dispose de ses propres couteaux.

Bâtons de splitboard, lesquels choisir ?

Enfin, les bâtons de splitboard sont également un accessoire important, avec des spécificités propres au splitboard. Contrairement au ski de rando où le bâton sert à la montée et à la descente, ici il ne sert qu’à l’ascension ! Il sera accroché ou rangé dans votre sac à dos, et se doit donc d’être compact. Pour cela, nous vous conseillons de choisir un bâton multibrins. Certaines marques comme Jones ont développé leurs propres bâtons de splitboard.

Bâton Jones Talon
Bâton Jones Talon Pro

Voilà pour la liste du matériel spécifique à la pratique du splitboard. Pour vous aider dans votre choix, vous trouverez chez Glisshop un guide d’achat matériel splitboard qui vous donnera quelques pistes et conseils. Vous avez tout ? Attendez, ne partez pas, il vous manque encore vos vêtements techniques, votre masque et votre casque.

Le matériel de splitboard complémentaire à ne pas oublier :

Nous ne nous éterniserons pas sur les vêtements techniques et les accessoires type casque et masque. Pensez simplement à choisir des vêtements adaptés aux conditions météorologiques, qui vous offriront mobilité et respirabilité pour l’effort à la montée, tout en vous assurant imperméabilité et confort thermique. Attention également aux fortes luminosités en haute montagne, un écran de catégorie 4 sur votre écran peut être un bon atout.

Vous vous croyez prêt ? Et non, vous oubliez le plus important : votre matériel de sécurité ! On ne part pas hors des pistes sans le triptyque DVA + sonde + pelle, un matériel que vous devez connaître et maîtriser pour pouvoir réagir au plus vite en cas de besoin. Un sac à dos airbag peut également être un allié précieux, tout simplement votre ange gardien dans certaines circonstances… Plus généralement, la randonnée en montagne nécessite de toutes façons de partir avec du matériel d’orientation tel qu’une carte du terrain, une boussole et un altimètre. Votre smartphone pourra jouer ce rôle tout en vous renseignant sur la météo et les conditions d’enneigement, mais attention à bien gérer votre batterie et/ou à emporter une batterie externe.

Voilà déjà un joli tour d’horizon du matériel nécessaire pour faire du splitboard. Kit de premier secours, couverture de survie, lampe frontale, corde, piolet, couteau-suisse, on pourrait rallonger la liste mais chacun l’ajustera selon son ressenti et ses besoins. Ah, et pensez aussi à prendre beaucoup d’eau et de quoi manger bien-sûr ! Bonne ballade et restez prudent !

rando-splitboard

Pour résumer, la checklist du matériel splitboard :

  • Splitboard
  • Fixations de splitboard
  • Boots de snowboard
  • Peaux de phoque
  • Couteaux
  • Bâtons multibrins ou télescopiques
  • Vêtements techniques
  • Casque
  • Masque
  • DVA
  • Sonde
  • Pelle
  • Sac à dos avec ou sans airbag
  • Matériel d’orientation : carte du terrain, boussole, altimètre
  • Smartphone
  • Eau et nourriture
  • Autre : corde, piolet, kit de premier secours, batterie externe, couverture de survie, batterie externe, lampe frontale, etc.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.