Tags Articles avec les TAGS "casque enduro"

casque enduro

La nouvelle est tombée il y a peu : le légendaire Urge Endur-O-Matic, pionnier des casques All Mountain / Enduro va tirer sa révérence en 2015. Il sera remplacé par l’Endur-O-Matic 2, qui a part le look, n’a pas grand chose de commun avec la première génération.

Quasiment tous les amateurs de VTT enduro / all mountain connaissent l’Urge Endur-O-Matic. Il fut le premier VRAI casque pour ces deux disciplines. Dès sa sortie en 2009, son look mais aussi sa philosophie ont conquis de nombreux VTT-tistes. Seulement, 6 ans ont passé et IXS, Giro, Smith ou Sweet Protection sont arrivés avec des casques mieux ventilés et plus résistants. L’Endur-O-Matic avait toujours son look pour lui, mais les performances étaient en deçà de la concurrence.

 

Mais Urge ne pouvait laisser tomber celui grâce à qui elle est devenue une marque importante dans le milieu du VTT. Il a donc été décidé de créer un nouvel Endur-O-Matic. Puisqu’il réutilise ce nom, il était important que le nouveau casque conserve une partie de ce qui a fait la renommée de l’ancien. Et au premier coup d’œil, on Urge endur o matic 2 ventilationremarque que le look a été conservé. La visière souple, les aérations circulaires et la forme typique de l’arrière ont été reconduites, tout comme la structure de la coque.
Mais en plus de tout cela, Urge a inclus une vraie ventilation, efficace même au ralenti. Plus besoin de lâcher les freins à la moindre descente pour se rafraichir le crâne. 28 aérations réparties sur la coque permettent de créer un flux d’air dans le casque pour ventiler le crâne.

Autre point faible de l’ancienne version, l’absence de système de réglage de la taille a été résolue par l’ajout d’un réglage occipital signé BOA (comme sur les casques de ski Smith). L’Urge Endur-O-Matic 2 sera disponible dans deux tailles S/M pour les crânes allant de 54 à 57cm et L/XL pour ceux dont le tour de tête est compris entre 57 et 59cm. Urge endur o matic 2 BOA

Pour améliorer la solidité du caque malgré la présence des aérations, Urge a choisi d’inclure une cage de type Butterfy dans la coque du casque, garantissant une meilleure rigidité à l’ensemble. Malgré cela, le poids du casque ne dépasse pas la barre des 350 grammes.
Toujours soucieux de l’environnement, les Andorrans de Urge ont opté pour une coque en EPS et des sangles en PET recyclés. Notez au passage que l’ergonomie de ces dernières a été légèrement améliorée.

L’Urge Endur-O-Matic 2 sera disponible dès le mois de décembre 2015 dans cette unique finition bleu-blanc-rouge. Les autres coloris seront révélés dans l’automne et commercialisé à partir du mois de mars au prix de 149€.

 

Ils étaient d’abord réservés à la descente, puis à l’enduro en compétition et les voilà maintenant adaptés à quasiment toutes les pratiques. Les casques de VTT intégraux ont subis de très nombreux changements ces dernières années et certains modèles jouent maintenance la carte de la polyvalence. Décryptage d’un segment en pleine mutation.

Lourds, mal ventilés, peu confortables, les clichés sur les casques intégraux ont la vie dure. Pourtant, il faudra bientôt les oublier, ce segment étant en pleine mutation. Depuis deux ans, les casques intégraux changent, ils deviennent légers, ventilés et confortables. Et ce, pour s’adapter à de nouvelles disciplines, dont l’enduro.

Avec l’avènement de l’enduro, les fabricants de vélo et d’accessoires ont bénéficié d’un nouveau terrain d’expression. Nouveaux vélos, nouveaux standards et périphériques mais aussi nouveaux accessoires, dédiés à cette pratique qui n’a de nouveau que le nom. Car l’enduro, ce n’est pas une nouvelle discipline, juste une nouvelle dénomination pour le VTT tel que le pratique les habitants de régions montagnardes depuis des décennies.
Mais ce qui a réellement modifié le marché, c’est la volonté de créer des courses d’enduro, avec des coureurs professionnels pour la plupart issus de la descente. Et avec le professionnalisme de la discipline, les marques ont cherché à développer des gammes de produits spécifiques . Ainsi, l’on a vu se multiplier les genouillères souples permettant de pédaler ou les sacs à dos avec dorsales intégrées et plus récemment les casques intégraux pour l’enduro.

Le cas spécifique des casques intégraux

archienduro_08
Le Urge Archi Enduro fut le premier vrai casque intégral d’enduro

Rapidement, la discipline devenant réellement impressionnante tant par les vitesses atteintes que par l’engagement physique requis, les instances internationales rendirent le casque intégral obligatoire. Seulement, les produits disponibles sur le marché, conçus pour la descente, étaient bien trop lourds et mal ventilés. Ainsi, l’on a pu voir des pilotes comme Karim Amour bricoler leurs casques pour les adapter aux spécificités de leur discipline en découpants les mentonnières ou en modifiant les mousses. Fabien Barel, ancien champion du monde de descente, coureur en enduro et co-fondateur de la société Urge Bike Products sera le premier à concevoir un casque spécialement développé pour l’enduro : le Urge Archi enduro. Sa mentonnière spécifique offre une protection proche de celle des casques de descente, avec un dégagement plus important au niveau du nez afin de favoriser la ventilation et la respiration.
Mais en dépit de ses atouts, ce modèle demeurait un casque pensé pour la descente. Met a alors décidé de prendre le contrepied en concevant un casque Cross Country équipé d’une mentonnière : le Parachute. La première version du casque, reconnaissable à son look unique, était déjà très abouti. Seulement, sa mentonnière était trop souple et n’offrait pas une protection suffisante pour l’enduro. Toutefois, le Met Parachute rencontra un franc succès, notamment auprès de tous les VTT-tistes all mountain / enduro amateur à la recherche d’une protection du visage en cas de chute. Sans réellement y prêter attention, Met venait de créer un nouveau segment. Et lorsqu’en 2014, Met présente sa nouvelle version du Parachute, toujours aussi bien ventilé mais plus adapté à un usage en enduro vois en descente, le succès fut immédiat. justin_leov-fergus-lamb_liam-moynihan

 

Le casque intégral pour tous

super2r_infrared_1_1
Le Super 2R, premier seul casque intégral à mentonnière amovible du marché

Afin de démocratiser encore plus le casque intégral, certaines marques travaillent sur des casques hybrides, offrant le confort et la ventilation d’un modèle standard avec la protection d’un intégral. Le Bell Super 2R avec sa mentonnière amovible est la plus belle démonstration de cette nouvelle tendance. A la moindre descente, ou lorsque le chemin devient technique, il est possible de monter une mentonnière, que l’on stockera dans son sac pour le reste de la sortie. Ce genre de nouveaux produits est conçu avec un but bien précis : rendre le casque intégral attractif pour tous les pratiquants, quelle que soit leur discipline de prédilection.
Autre solution, développée cette fois ci par IXS, le casque intégral hyper ventilé. Développé conjointement avec la légende du VTT Cédric Gracia, le Xult sera le casque intégral le plus ventilé du marché. Et même s’il est avant tout destiné à l’enduro, nul doute que de nombreux pratiquants polyvalents cèderont devant son confort et sa ventilation qui n’a pas à rougir face au Trail RS, le modèle All Mountain d’IXS.

IXS XUlt, le premier casque intégral cross over
IXS XUlt, le premier casque intégral cross over

Que va donc devenir le casque intégral ? Allons-nous tout droit vers un ensemble de sous catégories, avec des casques intégraux ventilés, à mentonnière amovibles ou semi-rirgide ? Il y a de fortes chances que cette tendance à la segmentation, que nous avons déjà pu voir dans le VTT ces dernières années, se généralise aux accessoires et donc aux casques de VTT. De là à voir des casques intégraux pour le XC, c’est une paire de manches.