Comment éviter la buée dans son masque de ski

Comment éviter la buée dans son masque de ski

La buée est un ennemi bien connu de tous les skieurs portant un masque de ski. Bien souvent, quelques règles très simples permettent de s’en débarrasser ou d’éviter sa formation.

1 / D’où vient la buée ?

La buée est le résultat de la transformation de l’humidité contenue dans l’air en eau. Dans le masque de ski, la chaleur du visage et la transpiration génèrent un air chaud et humide qui stagne au niveau des yeux. L’humidité, qui n’est autre que de l’eau sous forme gazeuse, se transforme ensuite en eau dès qu’elle rentre en contact avec une surface froide, en l’occurrence l’écran du masque de ski.

 

2 / Les facteurs aggravants

Plusieurs éléments peuvent augmenter les risques de buée dans un masque. La première, et souvent aussi la plus redoutable, est la tendance que nous avons à mettre le masque sur le front lorsque l’on ne skie pas. Que vous soyez tête nue ou que vous portiez un bonnet, le front est l’une des zones produisant le plus de chaleur et d’humidité sur le visage. En posant votre masque sur cette zone, les mousses de contour qui font le tour de la monture du masque vont se gorger d’humidité. Et lorsque vous porterez à nouveau votre masque et que l’air circulera en passant à travers ces mousses, l’humidité contenue dans ces dernières entrera dans le masque augmentant le taux d’humidité et les risques de voir de la buée se former.

Capture d’écran 2014-12-17 à 11.55.12
la ventilation d’un masque de ski est très simple : l’air frais et humide entre par la face avant et le bas du masque. L’air chaud est quant à lui évacué par le haut du masque.

En seconde position l’on retrouve la neige accumulée sur le haut du masque, au niveau des ventilations supérieures. Ces dernières sont indispensables à la ventilation d’un masque de ski car elles permettent à l’air chaud et humide d’être évacué naturellement. Si de la neige obstrue ces ventilations, l’air chaud et humide s’accumule dans le masque augmentant encore une fois le risque de buée.

Le dernier des facteurs aggravant, et certainement le plus irrémédiable de tous est le nettoyage ou essuyage de la face interne de l’écran. Il est légitime de vouloir essuyer l’intérieur de son masque lorsqu’il est embué ou si de la neige s’est déposé suite à une chute. Mais cette action risque d’endommager le traitement anti buée appliqué sur l’écran et donc d’augmenter considérablement les chances de formation de buée.

 

3 / Eviter la buée

La première des choses à faire est de garder son masque sur les yeux, même sur le télésiège. Ainsi, la qualité de l’air contenu dans le masque et surtout sa température restent constant.
Si vous ne souhaitez pas le garder sur les yeux, enlevez le complètement et ne le gardez pas sur le front pour éviter tout transfert d’humidité entre le front et les mousses du contour du masque.

Veillez à toujours nettoyer le dessus de votre masque s’il neige. Ainsi, vous laisserez les ventilations libres et l’air chaud et humide sera expulsé plus efficacement.

smith-iox-turbo-fan
Si malgré toutes ces recommandations votre masque est envahi par la buée, orientez-vous vers les masques Smith équipé du Turbo Fan. Comme pour une hotte de cuisine, un ventilateur situé sur le haut aspire l’air chaud et humide et fait entrer de l’air frais par les côtés.

Si d’aventure il vous arrivait d’avoir le masque embué, le plus simple est de skier quelques secondes en décollant le masque du visage pour accélérer la ventilation. Vous verrez que la buée disparaît très rapidement, surtout s’il fait froid et sec à l’extérieur.

 

Articles similaires

1 commentaire

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.