Choisir son sac à dos de ski

0
2342

Pelle, sonde, vêtements de rechange, les skieurs embarquent beaucoup de matériel. Pour bien le ranger et pouvoir agir rapidement en cas de problème, le sac à dos de ski semble être inévitable. Tour d’horizon des points à contrôler avant achat.

 

Rangements

12202-401-FR-PRO-M-dt2-bUn sac à dos conçu pour le ski est caractérisé par les rangements qu’il propose. Les skieurs hors piste ont pour habitude de transporter de nombreux outils indispensables en cas d’avalanche ou d’accidents. Ceux-ci doivent être immédiatement accessibles pour faciliter l’intervention. Les sacs à dos de ski proposent généralement des poches spécifiques garnies de rangements pour la pelle à neige, la sonde et la trousse de 1ers secours. En plus de faciliter l’accès aux outils, ces rangements maintiennent les outils en place évitant ainsi tout bruit parasite ou pire, détérioration du matériel.
Lors de l’achat, il faudra donc veiller à ce que ces rangements soient bien présents et que les outils tombent bien sous la main. N’oubliez pas qu’en cas d’avalanche, chaque seconde compte.

Mais les rangements ne doivent pas se limiter aux seuls espaces réservés aux outils. Vêtements secs, humides, masque et lunettes de soleil ou encore poche d’hydratation (optionnelle) doivent être compartimentés pour éviter que vos gants humides ne détrempent votre masque ou vos vêtements de rechange.

 

Le portage : aller chercher une ligne skis dans le dos

Les sacs à dos de ski sont tous équipés de systèmes permettant de porter une paire de skis ou un snowboard. Câbles ou sangles, portage latéral ou frontal, chaque modèle de sac possède un système qui lui est propre. Même s’ils sont tous performants, du moins à partir des sacs moyens de gamme, privilégiez les systèmes offrant un maintien maximum des skis ou du snowboard. Il n’est pas agréable d’avoir des skis en mouvement dans le dos lorsque l’on marche.

12202-401-FR-PRO-M-dt6-b 12202-401-FR-PRO-M-dt7-b

Le maintien sur le dos

Enfin, le dernier critère à prendre en compte est le maintien du sac sur le dos. Quel skieur n’a jamais eu les nerfs à cause d’un sac se balançant sur le dos à la première bosse ? Un sac à dos de ski doit tenir sur le dos sans qu’il ne soit nécessaire de trop serrer les bretelles ou la ceinture ventrale. Un excès de serrage entraînera en effet une gêne au niveau des bras ou du ventre.
D’autres critères, plus personnels cette fois, devront être pris en considération lors de l’achat. Le volume du sac sera par exemple à définir en fonction de la quantité de matériel que vous emmenez avec vous. N’oubliez pas qu’il vaut mieux un grand sac rempli au 2/3 qu’un petit sac trop rempli, celui-ci pouvant être déformé par les objets qu’il transporte. Le maintien et le confort seraient alors altérés, sans compter que votre sac pourrait être détérioré.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.